Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Nouveaux soupçons de manipulation de données médicales au Japon

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 13/01/2014

0 commentaires

Un nouveau symptôme de la crise de l’innovation dans le secteur pharma

Le gouvernement japonais soupçonne des chercheurs d’avoir manipulé les données d’une étude sur la maladie d’Alzheimer impliquant plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques dont Pfizer, Bristol-Myers Squibb et Takeda. Ce cas intervient au lendemain d’une plainte en justice contre Novartis pour un trucage de résultats médicaux. Le ministère nippon de la Santé a interrogé plusieurs chercheurs ayant participé à ce vaste projet de 3 milliards de yens (21 millions d’euros), financé par les pouvoirs publics japonais et par plusieurs grands groupes privés du secteur, nippons et étrangers. Le programme est destiné à améliorer les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet