Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Euthanasie : le conseil d'Etat pourrait être saisi de l'affaire Vincent Lambert

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/01/2014

0 commentaires

La justice met à mal la loi Leonetti

Le Conseil d’Etat pourrait être saisi cette semaine après l’ordonnance du tribunal de Châlons-en-Champagne qui s’est opposé, jeudi 16 janvier, à l’euthanasie passive de Vincent Lambert. La saisine serait le fait des avocats du CHU de Reims, de sa femme et de son neveu. Catherine Weber-Seban, avocate du CHU de Reims a indiqué la semaine dernière qu’une réflexion” était en cours afin d’étudier en détail avec nos clients les motivations de l’ordonnance qui remet en cause la loi Leonetti”. Me Francis Fossier, qui défend l’épouse du patient tétraplégique hospitalisé depuis 5 ans dans un état de conscience minimale, a également signifié à l’AFP son intention

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet