Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito - L'engagement associatif : grande cause nationale 2014, au détriment du vieillissement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/02/2014

0 commentaires

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a choisi l’Engagement associatif comme Grande cause nationale pour 2014. Un choix qui fait bien des déçus. A commencer par le collectif « Âge et autonomie », piloté par Paulette Guinchard et Patrick Kanner, président de l’Union nationale des CCAS, qui avait pour ambition de promouvoir le lien intergénérationnel et une image positive du vieillissement. Autres déçus, les tenants de la santé mentale et du diabète. Le collectif « Santé mentale et troubles psychiques » entendait quant à lui lutter contre la stigmatisation dont souffrent 12 millions de Français (18 % de la population), tandis que les associations de diabétiques souhaitaient attirer

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet