Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les minimas sociaux ne suppriment pas la pauvreté

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/03/2014

0 commentaires

Deux études de la Drees révèlent des conditions de vie et de logement marquées par les privations

Deux enquêtes menées par la DREES (direction de la recherche au ministère des affaires sociales) au 4ème trimestre 2012 auprès de 8 450 bénéficiaires d’un revenu minimum garanti au cours des douze derniers mois — RSA, allocation de solidarité spécifique, allocation aux adultes handicapés et minimum vieillesse — révèlent que le revenu minimum ne permet pas toujours de vivre décemment. Plus de la moitié des bénéficiaires de minima sociaux cumule au moins huit difficultés — parmi les vingt-sept qui définissent la pauvreté selon l’Insee ‑parmi lesquelles on trouve : contraintes budgétaires, retards de paiement,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet