Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Contentions : les professionnels de santé aussi réagissent (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/03/2014

0 commentaires

Quand les médecins et soignants ouvrent le débat sur la question contreversée de la contention, les échanges sont riches et particulièrement intéressants. Adaptation de l’habitat (hauteur des lits pour prévenir les chutes notamment…), arrêt programmé des médicaments et notamment des hypnotiques, inefficacité démontrée des protecteurs externes de hanches, la contention revêt des formes multiples. Décider de la réduire, voire de la stopper, impose une prise de décision réelle et le refus de la facilité. Comme l’explique un médecin, il faut réfléchir et comprendre avec les personnes elles-mêmes les raisons qui causent ces chutes. Et élaborer avec elles des stratégies pour les parer. Mais

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet