Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La maladie du temps : le philosophe Fabrice Gzil nous éclaire sur la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 10/03/2014

0 commentaires

Aux éditions PUF

Le philosophe Fabrice Gzil travaille sur les enjeux de la maladie d’Alzheimer depuis de nombreuses années, notamment au sein de la Fondation Médéric Alzheimer.Lors de son intervention en 2012 à notre colloque international sur les approches non-médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer, il avait fait réfléchir les 900 professionnels mobilisés sur le fait que la maladie d’Alzheimer était une maladie du temps. Cette notion de temps doit être réfléchie et intégrée au sein même des soins. Explications dans ce petit ouvrage pédagogique.Une maladie devenue mythiqueEncore mal connue, affublée d’expressions catastrophistes (tsunami), la maladie d’Alzheimer subit les avancées de la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet