Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La répression des fraudes s'en prend une nouvelle fois aux maisons de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/03/2014

0 commentaires

Les professionnels mécontents

Dans son rapport annuel 2013 publié en mars 2014, la DGCCRF, organisme d’Etat chargé de lutter contre les fraudes à la consommation, vient d’épingler une nouvelle fois les clauses abusives en maison de retraite.Déjà en 2012, le service avait pointé du doigt le secteur : sur 331 établissements contrôlés, 178 avertissements avaient été délivrés, et un an plus tôt, en 2011, le taux d’anomalies était de 59%. Il faut reconnaître que les critiques de la DGCCRF sont récurrentes, année après année. En 2013, la répression des fraudes « constate une amélioration des pratiques dans ce secteur », même si les abus restent nombreux. Deux séries de problèmes ouvrent la voie à

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet