Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

le parcours résidentiel se diversifie enfin

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/07/2014

0 commentaires
photo annie de vivie

De nombreux rapports — je pense à Vivre chez soi”, Boulmier”, Broussy” — ont mis en avant l’évolution de la demande des seniors consommateurs pour une diversification du parcours résidentiel entre le tout domicile” pas forcément toujours adaptable et le tout EHPAD” repoussé pour la toute fin de vie.

On le voit cette semaine de nombreux promoteurs ont dépoussiéré le concept de Résidences Services Seniors et s’apprètent à s’implanter partout en France. Le concept est accessible aux classes moyennes et permet d’imaginer vivre en collectivité sécurisante sans tomber dans la structure très médicalisée. (Même si des EHPAD à 65 €/​jour sont possibles moyennant quelques arbitrages comme l’explique le Noble Age).

Pour les clientèles socialement défavorisées, les petites unités de vie type Marpa poursuivent leur développement. D’autres promoteurs sociaux ouvrent des béguinages. Quant aux logements-foyers qui doivent devenir des Résidences autonomie”, ils cherchent à financer leurs restructurations indispensables.

L’idée d’amortir ces restructurations en mixant différentes offres de services (petits unités de vie, logements collectifs, EHPAD, services d’aides et de soins) avancent… en Allemagne, en Hollande, par exemple.
Mais en France nos fonctionnements en tuyau d’orgue bloquent encore.

Dans l’attente de la prochaine loi d’adaptation de la société au vieillissement !
D’ici là bel été à vous, je vous retrouve fin août.

Partager cet article