Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

De l'importance des approches non médicamenteuses

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/08/2014

0 commentaires

Une étude confirme l’intérêt des outils et techniques non liés aux médicaments

Une étude sur les approches non médicamenteuses confirme l’importance du contact humain, du face à face, de la parole et du toucher. Jiska Cohen-Mansfield, chercheur au département de promotion de la santé à l’Université de Tel-Aviv (Israël) et au centre de recherche sur l’innovation dans le vieillissement à Silver Spring (Maryland, Etats-Unis), a mené une étude sur les approches non médicamenteuses utilisées sur quatre-vingt-neuf personnes atteintes de démence et vivant en maison de retraite. L’étude recense un certain nombre d’interventions pratiquées en institution qui ont été jugées adaptées aux besoins de ces résidents

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet