Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

En finir avec la tragédie de la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 6 min

Date de publication 01/09/2014

0 commentaires

Accepter de vivre au jour le jour

La mémoire n’est pas au centre de tout. Tant que l’on considèrera que la mémoire est au centre de tout, de la conscience et de l’individu, la maladie d’Alzheimer restera un no man’s land. C’est pourquoi, il me parait important de répondre à un article de Comte Sponville paru sur le site Psychologies​.com, intitulé « Face à face avec Alzheimer ». Je cite : ” L’esprit, c’est la mémoire “, disait Saint-Augustin avant Bergson, et je ne l’ai jamais mieux compris que dans ce service de gérontologie… Penser, c’est se souvenir de ses idées. Aimer, c’est se souvenir de ceux qu’on aime. Faire des projets, attendre, espérer, c’est se souvenir de l’avenir qu’on a ou qu’on

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet