Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : J'ai mis un an à rédiger mes directives anticipées… et vous ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/11/2014

0 commentaires

Je confirme qu’il n’est pas facile de rédiger ses directives anticipées. Aider ses proches âgés, malades, à le faire n’est déjà pas simple. Ma mère s’y est résolue en ce début d’année grâce notamment aux exemples de supports fournis par la SFAP (Société française des soins palliatifs), et aux propositions de redactions qu’Agevillage a collectées). Elle a aussi désigné sa personne de confiance et a même rédigé le mandat de protection future”. On le voit encore cette semaine avec ces explusions à la veille de la trêve hivernale. Savoir qui s’occupera de soi et de ses biens demain, rassure​.Je pensais, naïvement, que je m’en inspirerais facilement, mais onze mois plus tard, le support proposé

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet