Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : solutions locales pour désordre global

Auteur Rédaction

Temps de lecture 5 min

Date de publication 17/11/2014

0 commentaires

Vous avez dit dénutrition ?

Les deux jours intenses de notre dernier colloque sur les approches non médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer (*) organisé par Agevillage et les formations Humanitude, ont conforté chez moi l’idée que les professionnels de terrain, venus très nombreux encore cette année (un millier) sont des acteurs quotidiens qui vont changer eux-mêmes la gérontologie.Cette minorité agissante foisonne d’idées, d’énergie et refuse le sentiment d’impuissance que génèrent les constats officiels et dramatiques sur l’avancée en âge d’une part croissante de la population. Oui : il y a de plus en plus de personnes fragilisées, polypathologiques. Oui : les moyens sont contraints et notre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet