Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Directives anticipées, personne de confiance : deux guides pour les soignants, réalisés par l'espace de réflexion éthique ERECA

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/01/2015

0 commentaires

Qui peut désigner une personne de confiance ? Quel est son rôle ? Quelles sont les limites de sa mission” ? Les bénéfices pour la personne nommée, le patient, les soignants ? Comment rédiger des directives anticipées ?… Toutes ces questions, qui relèvent d’une grande intimité, sont délicates à poser. Pourtant les soignants y sont régulièrement confrontés. Pour les aider à en parler avec le patient ou ses proches, le réseau régional champagne-ardenne de soins palliatifs, RéCAP, vient de réaliser deux guides à destination des soignants.L’un porte sur les directives anticipées, l’autre sur la personne de confiance. Un troisième guide, plus simple, est destiné aux usagers. Il a été travaillé

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet