Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Assécher les crédits du médico-social pour le forcer à se réformer ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 26/01/2015

0 commentaires

Fin des subventions

L’assèchement des crédits du médico-social s’impose petit à petit. Qu’il soit lié à d’autres arbitrages ou choisi délibérément face à l’inertie du secteur, il peut avoir deux impacts.Désespérer les acteurs qui s’épuisent (les services à la personne exsangues, les professionnels comme les aides-soignantes, les infirmiers, les directeurs qui osent parler de burn-out), qui perdent le sens de leur action face aux contraintes​.Et/ou pousser à l’action, à la coopération, aux rapprochements.C’est la réflexion qui m’est venue cette semaine suite aux vœux formulés pour les fédérations professionnelles, les dernières interviews dont celle de l’union nationale des Centres communaux

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet