Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les anticholinergiques contribueraient à l'émergence de maladies neurodégénératives

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/02/2015

0 commentaires

Des alternatives aux anticholinergiques sont disponibles en pharmacie

le Journal of the American Medical Association, Internal Medicine, pointe du doigt les risqué lies à une utilisation intensive des anticholinergiques Les alertes sur le risque neurodégénératif provoqué par les médicaments couramment utilisés se multiplient. Une étude, menée sur près de 3.500 personnes de 65 ans et plus, et publiée dans le Journal of the American Medical Association, Internal Medicine, pointe un doigt accusateur en direction des anticholinergiques. Cette molécule présente dans plusieurs produits – dont certains vendus sans ordonnance — fréquemment prescrits aux personnes âgées, trouble la communication entre les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet