Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les députés votent la loi sur la fin de vie (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/03/2015

0 commentaires

Les directives anticipées deviennent contraignantes

La proposition de loi sur la fin de vie a été adoptée, mardi 17 mars, à l’Assemblée nationale, par 436 voix pour, 34 contre et 83 abstentions. Le texte de loi sur la fin de vie, porté par les députés Alain Claeys (PS, Vienne) et Jean Leonetti (UMP, Alpes-Maritimes), a été adopté, mardi 17 mars, à l’Assemblée nationale. 436 députés ont voté pour, 34 contre et 83 se sont abstenus. Le texte de loi instaure un droit à une sédation « profonde et continue » jusqu’au décès pour les malades en phase terminale et rend contraignantes les « directives anticipées ». Pour le législateur, ce nouveau droit ne doit pas être confondu avec l’euthanasie ou le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet