Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vieillissement, le regard du philosophe Tavoillot (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 27/04/2015

0 commentaires

Depuis l’Antiquité et dans toutes les sociétés, la question s’est posée : vieillir est-il synonyme de sagesse, ou de renoncement, d’impuissance ou de connaissance de soi ? Pierre-Henri Tavoillot, philosophe, et auteur de « Philosophie des âges de la vie » et « faire ou ne pas faire son âge » a retracé, à l’occasion des 1ères Assises nationales des Ehpad, la polémique qui a fait cogiter les plus grands philosophes​.La première querelle philosophique autour du vieillissement date de l’époque de Solon (homme d’Etat athénien ayant vécu au 7ème siècle avant JC). Recevant un poème se terminant par les mots « puissè-je mourir sans atteindre cette vieillesse plus glaciale que la mort », il

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet