Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La diminution des ressources des centres hospitaliers locaux va intensifier la désertification médicale et le délaissement des personnes âgées (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/05/2015

0 commentaires

11,6 millions d’euros d’économies supplémentaires exigés des hôpitaux locaux en 2015 ! C’est ce qu’annonce l’ANCHL (Association nationale des Hôpitaux locaux). Cette nouvelle ponction se fait à l’occasion de la réforme 2016 de la tarification et du plan triennal d’économies. Elle risque de fragiliser davantage ces petites structures dont l’essentiel du personnel médical est constitué des médecins généralistes libéraux. Une nouvelle suppression de postes de soignants, voici ce que redoutent les directeurs de ces hôpitaux, ce qui entraînerait une accélération de la désertification médicale et un délaissement des personnes âgées, alors que les hôpitaux locaux servent souvent de support aux

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet