Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Professionnels et durables

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/05/2015

0 commentaires
Annie de VivieLes enjeux du développement durable résonnent de plus en plus dans les réflexions et pratiques des professionnels du médico-social, de la gérontologie.

En attestent ces nombreuses conférences sur ce thème aux Salons de la Santé et de l’autonomie à la Porte de Versailles à Paris ces 19, 20 et 21 mai.

Les premiers conclusions de la recherche-action Add’Age (Action développement durable au service du grand âge) marquent les esprits : 2 milliards d’euros de gaspillage alimentaire ! Chaque professionnel peut se sentir concerné et agir à son poste.

Il nous faut des repères, des électrochocs pour nous mettre en mouvement. Car qui a envie de transmettre une planète déréglée et invivable à ses enfants ?

Et puis avoir un raisonnement durable n’est peut-être pas rentable à très court terme car cela demande un peu de temps, d’investissement, mais à moyen et long terme on y gagne : en qualité de vie au travail et logiquement en qualité de prendre soin.
Voir cette semaine : l’étude sur les impacts déléteres de l’isolement des professionnels et de la parcellisation du travail en gériatrie.
Voir l’enjeu de prendre soin de nos pieds pour durer.
Voir l’utilité de la logique de parcours, connecté… dans le temps.
Voir aussi l’étude sur le marché des EHPAD privés où les retours sur investissement sont recherchés à plus ou moins long terme.

Durable.
Un nouvel adjectif dans la liste clé des professionnels de la gérontologie !

Partager cet article