Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Don aux professionnels du domicile : la loi autonomie liberticide et discriminante pour les personnes âgées dépendantes, selon un avocat (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/05/2015

0 commentaires

L’éditorial de l’Actualité juridique Famille du mois de mai (éditeur Dalloz) est consacré à l’interdiction nouvelle des dons et legs émanant des « vieux dépendants », par la loi sur la perte d’autonomie. Diégo Pollet, avocat à la Cour, s’y insurge contre une loi qu’il estime liberticide et discriminatoire.Comme l’indique Diégo Pollet, l’intention du législateur est louable en soi et se trouve clairement indiquée dans ce titre : « Protection des personnes handicapées et des personnes âgées fragiles ». Mais, et c’est cela qui est problématique, cette loi sous-entend que handicapés ou vieux = dépendants = fragiles mentalement.” Or, en assimilant la généralité des personnes handicapées ou

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet