Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une seule protéine causerait la maladie de Parkinson (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/06/2015

0 commentaires

Une équipe franco-belge vient de révéler l’anomalie qui est à l’origine de cette pathologie neurodégénérative, ainsi que de l’atrophie multi-systématisée (AMS). Il s’agit d’une protéine nommée l’alpha-synucléine, qui forme des agrégats dans le cerveau.Ces agrégats anormaux se créent au sein des cellules nerveuses. La protéine est à l’origine de deux formes de fibres, dites en linguines’ et en spaghettis’. Selon la forme de la fibre présente, c’est respectivement la maladie de Parkinson ou l’AMS qui va se déclarer. En effet, les chercheurs ont remarqué que quand ils injectaient à des rats l’une ou l’autre de ce type de fibres, c’était l’une ou l’autre des deux pathologies qui se

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet