Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Action sociale : les départements exsangues selon l'ODAS (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/06/2015

0 commentaires

Pour l’ODAS (Observatoire national de l’action sociale), dans sa lettre de juin 2015, « le doute n’est plus permis » concernant les dépenses départementales d’action sociale en 2014, et « sans évolution du mode de financement de leurs compétences obligatoires, les Départements ne pourront plus, dans leur grande majorité, équilibrer leur budget dans un proche avenir ». C’est ce qu’indiquait déjà le nouveau président de l’ADF, Dominique Bussereau, au moment de sa nomination en mai 2015.En effet, suite à la disparition des conseils généraux, à leur remplacement par les conseils départementaux, ainsi qu’aux élections départementales, l’incertitude a été grande. L’impact du RSA est de plus en

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet