Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

1 malade sur 3 vit des ruptures de soins fréquentes, selon une enquête France Parkinson

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/06/2015

0 commentaires

Pour mieux comprendre les besoins des patients Parkinsoniens et analyser leurs ressentis, l’association France Parkinson et le Collectif Parkinson ont lancé en janvier dernier une enquête interrogeant plus de 1 000 personnes (malades, aidants, autres…) sur les ruptures de soins.Une rupture de soins survient lors de l’interruption, volontaire ou non, du traitement (médical ou rééducation) d’un malade. Elle se traduit par une modification du traitement, un arrêt des médicaments dédiés à la maladie de Parkinson ou des soins associés, ou le suivi irrégulier d’un ou plusieurs traitements.Les résultats sont inquiétants : sur les 1 119 répondants, 400 ont déclaré avoir eu une rupture de soins au

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet