Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le pacte intergénérationnel est aussi un pacte, implicite, entre les sexes (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 09/07/2015

0 commentaires

Dépendance, autonomie

La Caisse des dépôts et la Chaire TDTE (Transition démographique — Transition Economique), à l’occasion de son colloque annuel portant sur la refondation du pacte intergénérationnel, a permis à plusieurs acteurs de s’interroger sur la dépendance, et son poids pour la troisième génération. L’occasion de faire surgir quelques discordances sur l’urgence de la prise en charge de la dépendance, et le fait qu’elle repose principalement sur les femmes, mais aussi sur des populations immigrées.Jean-Michel Charpin, rapporteur de la mission Bachelot en 2011 sur la dépendance, membre du conseil d’orientation des retraites et ancien directeur de l’Insee, a été le premier à faire

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet