Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : des signes annonciateurs jusqu'à 18 ans avant ! (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/07/2015

0 commentaires

Si une prise en charge tardive peut au moins partiellement expliquer l’échec des traitements anti-Alzheimer, une détection plus précoce semble plutôt une bonne nouvelle. Or, une étude américaine semble montrer que des tests cognitifs pourraient prédire ce risque jusqu’à 18 ans avant le développement d’une maladie d’Alzheimer.Cette étude a suivi plus de 2000 personnes de 73 ans en moyenne, entre 1993 et 2012. Tous les trois ans, ces personnes subissaient une évaluation cognitive (tests d’évaluation de la mémoire épisodique, de la vitesse de traitement, et Mini mental state examination). Environ un participant sur cinq a développé une maladie d’Alzheimer. Et cette évolution était corrélée à

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet