Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Facteurs psychologiques et prédispositions à la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/07/2015

0 commentaires

Dans cet ouvrage, ce sont les dimensions psychologiques et psychiatriques de la maladie et de sa prise en charge qui sont abordés, et non la part neuropsychologique – qui prend aujourd’hui toute la place ou presque. « La démence est-elle bien toujours une maladie organique ? » s’interroge le psychiatre Philippe Thomas dès la préface. « Existe-t-il des facteurs psychologiques prédisposant à la maladie d’Alzheimer ? » se demande de son côté le psychiatre et professeur émérite de gérontologie Louis Ploton, qui a dirigé cet ouvrage. C’est à cette question que tentent de répondre les auteurs, psychiatres, psychologies et gériatres pour la plupart.Par exemple, Mireille Trouilloud, psychologue

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet