Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Infirmiers et kinés : la Cour des comptes tire à vue (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/09/2015

0 commentaires

Dans son rapport annuel sur la Sécurité Sociale, la Cour des comptes, à propos des dépenses de soins infirmiers et de masso-kinésithérapie en exercice libéral dénonce « une progression non maîtrisée, des mesures de régulation à prendre sans délai. » Pourquoi tant de haine ? Et quelles sont les réactions de principaux concernés ?« Les dépenses d’assurance maladie au titre des actes de ces cinq professions [infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthoptistes, orthophonistes et pédicures-podologues] se sont élevées à 10,7 Md€ au total en 2014. La Cour a analysé plus particulièrement la dynamique très vive (+5,7 % par an en euros constants depuis 2000) des dépenses liées à l’activité des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet