Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : investir dans la communication

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/10/2015

0 commentaires

Utiliser Internet, les réseaux sociaux

La communication ne fait pas partie de l’ADN du médico-social. Les acteurs, les structures, les politiques communiquent peu. Ils sont alors mal connus.Sont-ce les situations qui sont trop difficiles à communiquer (isolement, maladie, handicap, fin de vie) ?Est-ce l’image de ces structures qui semble impossible à bouger, figées qu’elles sont dans l’imaginaire collectif (hospices, mouroirs, maltraitances) ?Est-ce le jargon et les sigles plus abscons les uns que les autres ? Ces tuyauteries administratives, financières inaudibles ?Est-ce la litanie des besoins qui s’oppose aux manques structurels de moyens, à l’impuissance individuelle et collective ?On sait

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet