Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

PLF 2016 : l'APF et l'UNIOPSS alertent sur les conséquences de la sous-budgétisation (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/11/2015

0 commentaires

Stop à l’indécence

Le projet de loi de finance (PLF) 2016 fait réagir les acteurs du médico-social. L’Uniopss déplore la cure d’austérité imposée au secteur des solidarités. Quant à l’Association des Paralysés de France (APF)? elle hurle à la main basse du gouvernement sur les ressources des personnes en situation de handicap”. Explications.L’Uniopss pointe la nette différence entre les ambitions portées par le gouvernement et le manque de moyens dédiés aux acteurs de la solidarité, au risque de les fragiliser dans l’exercice de leur mission. (…) Les orientations prises dans le cadre du PLF, conduisent à une sous-budgétisation des actions qui permettraient aux acteurs de la solidarité de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet