Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : prescrire l'activité physique adaptée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/11/2015

0 commentaires

La prévention par l’activité

Les études se suivent et démontrent l’intérêt de l’activité physique adaptée pour notre santé, à tous les âges de la vie, jusqu’au bout de la vie.Face à la montée des maladies chroniques, dépressions, cancers, ostéoporose… les initiatives se multiplient pour faire reconnaître l’activité physique adaptée au même titre qu’un médicament, qu’une thérapeutique.Les assureurs, mutuelles, les autorités de santé, militent pour le déploiement de ces activités douces, qui diminuent la sinistralité” pour la santé (risques de maladies, de récidives, sur-consommation médicamenteuse dans le collimateur de l’ARS Ile de France notamment). Une étude du cabinet McKinsey en 2012 sur

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet