Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le jour où mon robot m'aimera. Vers l'empathie artificielle par Serge Tisseron

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/11/2015

0 commentaires

Est-ce qu’une intelligence artificielle incarnée dans un corps humanoïde pourrait nous émouvoir ? La réponse est certainement oui selon le psychiatre et psychanalyste Serge Tisseron. Ces militaires qui protégent leurs robots soldats nous montrent que la relation peut devenir intense, voire dangereuse. L’auteur nous invite à nous interroger sur notre attachement aux objets, à notre fascination pour le tranhumanisme qui permettrait de démultiplier nos capacités, notre espérance de vie​.Il propose de questionner les fonctions des objets et robots : la complicité, le partenariat, le témoin, l’esclave.Face à la solitude, face aux manques de relations humaines, le film Her” montre comment la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet