Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

ANM - approches non médicamenteuses

Philippe Crône : le fondu enchainé pour éviter les angoisses de rupture dans la journée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/12/2015

0 commentaires

Philippe Crône, formateur, directeur de l'Institut Gineste-Marescotti Animation propose "Le fondu enchainé", une organisation de la journée pour prévenir l’ennui, la déambulation, l’angoisse voire les « fugues » des personnes désorientées. Comment gérer ces situations perturbantes tout en accompagnant les autres résidents ?

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sont sensibles aux ambiances, aux ruptures de rythme dans la journée. Elles peuvent rapidement développer des angoisses, des troubles du comportement. Face à la difficulté de gérer ces situations perturbantes, une réponse est d’éviter les ruptures de rythme et d’organiser la vie du service comme une suite de tranches de vie qui se superposent sans heurt

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article