Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les approches non-médicamenteuses aux Assises nationales du vieillissement (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/01/2016

0 commentaires

Pour leur première édition, qui s’est tenue à Paris les 13 et 14 janvier, les Assises nationales du vieillissement avaient retenu pour fil conducteur l’humanisation de l’accompagnement des seniors. Les approches non-médicamenteuses ont fait l’objet d’un atelier qui a rassemblé une cinquantaine de professionnels.Trois méthodes d’accompagnement au bien vieillir ont été présentées. Tout d’abord, Humanitude. Evelyne Gaussens, présidente d’Asshumevie, a notamment démontré l’impact concret de la mise en place de la méthode sur les consommations de médicaments, l’amélioration de la qualité de vie ou encore le taux d’absentéisme du personnel.Véronique Durand-Moleur, directrice executive d’AG&D,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet