Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : plus j'aide à domicile, plus j'aggrave mon déficit

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 08/02/2016

0 commentaires

Le marché des services d’aide à l’autonomie des plus âgés est à la fois porteur d’espoirs pour vivre et vieillir debout, d’emplois au sein de la Silver économie”. Des rapports, des plans (Borloo) viennent régulièrement pointer que tous les français veulent vieillir à leur domicile”, que les besoins augmentent, liés au vieillissement de la population, à l’augmentation des pathologies au grand âge, aux soutiens aux proches aidants…Un marché porteur​.Et pourtant, les services à domicile témoignent d’un sous-financement chronique des heures d’aides. Jusqu’à 7 euros d’écart avec les prix de revient à savoir essentiellement les coûts des salaires au regard des conventions collectives (plus si

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet