Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Igas publie son rapport sur la gestion des directives anticipées (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/03/2016

0 commentaires

A la demande de la ministre des Affaires sociales, de la santé et du droit des femmes, les Dr Patricia VIENNE et Jean-Yves LAFFONT de l’IGAS ont mené une expertise pour déterminer le ou les opérateurs les plus efficient(s) pour gérer le nouveau registre national des directives anticipées (DA) de fin de vie, créé par la loi sur la fin de vie du 2 février 2016. Leur rapport vient d’être rendu public. En voici le résumé : Quatre propositions préalables à la réussite du dispositif de gestion des directives anticipées Distinguer les deux fonctions de communication et de gestion du registre et confier en qualité de maitre d’ouvrage, la communication au Centre National des Soins Palliatifs et de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet