Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aide sociale : vers des dé-conventionnements ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/04/2016

0 commentaires

Déshabilitation partielle

Lors des Assises des EHPAD ces 29 et 30 mars à Paris, la question du reste à charge” avec l’étude Autonomix de la Drees, est venue percuter les pistes des CPOM (contrats pluri-annuel d’objectifs et de moyens) et des EPRD (état des prévisions de recettes et de dépenses) associés.Comment diminuer ce reste à charge de plus de 1 758 € par mois. Soit 73 % des frais de séjour moyens, qui se montent à 2171 euros ?Et si l’on creusait la piste des places habilitées à l’aide sociale, qui ne sont pourtant pas occupées par des résidents socialement défavorisés (moins de 25%) ?Le groupe associatif SOS Seniors et son tonitruant président Jean-Marc Borello a réitéré sa proposition

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet