Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La musique est un "dopant naturel" qui change le visage et l'ambiance de nombreux établissements de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 19/04/2016

0 commentaires

Bonne nouvelle, la vieillesse et les maladies neurodégénératives n’altèrent pas notre capacité d’appréciation de la musique !D’un point de vue hormonal, la musique provoque la sécrétion d’endorphine, dite hormone du bonheur” car elle procure un état de bien-être, voire de légère euphorie. De même, plusieurs études montrent qu’elle est capable d’atténuer la douleur et de combattre la dépression. Certains ont même déclaré que la musique est un dopant : la fédération d’athlétisme l’interdit pendant les marathons car elle masque la douleur. Si elle est à proscrire chez certains sportifs, il faut la prescrire aux personnes âgées désorientées : d’un point de vue neurophysiologique, la musique a

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet