Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prestations sociales : pour l'Odas, "le système va s'effondrer, il faut le réinventer" (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 27/06/2016

0 commentaires

L’édition 2016 de l’étude de l’Odas (observatoire de l’action sociale décentralisée) sur les dépenses départementales d’action sociale dresse un bilan bien sombre. Les dépenses augmentent, la participation de l’Etat diminue, et les départements sont de plus en plus nombreux à exprimer leur inquiétude. « Dans l’année qui vient, il va falloir réexaminer toutes nos réponses », avertit Jean-Louis Sanchez, fondateur et délégué général de l’observatoire.Le constat est sans appel : la charge nette (dépenses moins dotation de l’Etat), c’est-à-dire l’effort financier fourni par les départements, augmente deux fois plus vite que les recettes, même si le rythme de cette croissance s’est ralenti l’an

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet