Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Métiers

Inquiétudes face au coup d'arrêt des emplois aidés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/08/2017

0 commentaires

Risque de gel

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, avait précisé début août 2017 à l’Assemblée nationale que ces emplois aidés étaient « coûteux » et « pas efficaces dans la lutte contre le chômage”. Le 24 août sur BFM-TV, le Premier Ministre, Edouard Philippe, estimait que l’Etat avait financé près de 459 000 contrats aidés en 2016, 293 000 en 2017 et qu’il envisageait moins de 200 000 en 2018. Seuls les domaines de l’éducation et l’outre-mer seraient préservés.Mais au fait : Des contrats aidés, aidés pour qui ?Taux d’employabilité, nécessité de ces emplois pour la réalisation des missions : réactions des professionnels de l’aide, des soins en établissements et services sociaux et

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article