Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Six anciens ministres s'engagent pour développer les soins palliatifs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/10/2017

0 commentaires

Alors que le suicide assisté d’Anne Bert en Belgique relance le débat sur l’euthanasie, alors qu’une soixantaine de député.e.s LREM/PS, emmenés par Jean-Louis Touraine, a déposé le 27 septembre une proposition de loi pour autoriser une aide active et encadrée à mourir, la SFAP (société française d’accompagnement et de soins palliatifs a annoncé vendredi dernier la création d’un comité de soutien au développement des soins palliatifs.En 2013, la France comptait 130 unités de soins palliatifs, 4663 lits identifiés soins palliatifs et 431 équipes, ce qui constituait un progrès énorme par rapport au début des années 2000, mais bien insuffisant au regard du demi-million de décès enregistré

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet