Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Aider et travailler en médico-social

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 20/11/2017

0 commentaires

Les cordonniers les plus mal chaussés ?

Les premiers lecteurs de mon livre J’aide mon parent à vieillir debout sont aussi des professionnels de la gérontologie.Ils sont nombreux à venir en aide à un parent âgé, qui se fragilise.Ils ont besoin d’informations, de repères, de soutiens… car ils sont eux aussi statistiquement éloignés de leur proche (226 km en moyenne).Ils comptent sur le réseau d’aides locales qu’il faut décrypter (“Clic” ici, maison de l’autonomie” là), qu’il faut évaluer, choisir (sur quel critères ? Quels label qualité ?), et aussi accompagner. Ils découvrent à quel point l’accès à l’information n’est pas simple (comme la difficulté d’accéder aux dossier APA en ligne selon les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article