Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le cercle Vulnérabilités et société entend faire changer les regards

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/02/2018

0 commentaires

La vulnérabilité : « gisement de progrès » ?

Apparu sans tambour ni trompette le 24 janvier, le cercle Vulnérabilités et société rassemble pourtant des acteurs et des soutiens de poids : Axel Kahn, Jean Leonetti ou la députée Elisabeth Toutut-Picard, Audiens, Andros, Korian, France Alzheimer ou encore Randstad côté membres. Edouard de Hennezel, son fondateur, a confié à Agevillagepro ses ambitions pour ce nouveau think tank.En 2013 déjà, Edouard de Hennezel questionnait notre regard sur le grand âge lorsqu’il concevait et animait le Club autonomie et dépendance.L’originalité de ce nouveau think tank réside dans la largeur de son champ. « Nous sommes partis d’un constat, celui que la vulnérabilité

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet