Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : l'entretien durable

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/06/2018

0 commentaires

Dégradation de la qualité de l’air intérieur, développement non désiré de biofilm, pollution de l’eau… les conséquences des produits nettoyants classiques sont nombreuses. A l’occasion de la semaine du développement durable, conseils pour instaurer un plan d’hygiène respectueux de l’environnement. Passer aux biotechnologies Des marques professionnelles se développent pour proposer des produits sans COV (composé organique volatile), sans nanoparticule, sans perturbateur endocrinien, bref, respectueux de l’environnement et de la santé des utilisateurs comme des résidents.Des produits plus techniques, avec un fort investissement en R&D… et donc un coût plus élevé que les détergents

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet