Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Fin de vie : le grand flou

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 25/06/2018

0 commentaires

Beaucoup de limites et de difficultés demeurent dans la bonne mise en ½uvre de la loi”

Deux ans après sa promulgation, la loi Claeys-Leonetti souffre encore d’une grande méconnaissance, pointée par un rapport de l’Igas paru le 11 juin.Fin 2016, 62 % des Français n’avaient jamais entendu parler de la loi Claeys-Leonetti, votée en février de la même année.Pour rappel, la loi du 2 février 2016 donnait « de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie », notamment en instaurant un droit à la sédation profonde et continu pour les personnes dont le pronostic vital est engagé à court terme.Elle renforçait par ailleurs les directives anticipées et clarifiait les conditions de l’arrêt des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet