Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Pour une QVT inclusive et pas nuisible

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/07/2018

0 commentaires

Face aux injonctions contradictoires

La présidente de la CNSA, Marie-Anne Montchamp, est fière de l’adoption par son conseil de l’ambition d’une société inclusive, qui sait intégrer les personnes en situation de handicap quel que soit leur âge et qui sait s’ajuster à leurs attentes et leurs besoins.

Annie de VivieCette société inclusive ne pourra pas se mettre en oeuvre sans des professionnels en nombre ajusté, formés, compétents, soutenus, fiers de leur prendre soin dans leurs lieux d’exercice.

Ces professionnels interviennent notamment dans 15 290 dispositifs auscultés par l’Observatoire de la Fondation Médéric Alzheimer. Des lieux de diagnostic aux Ehpad en passant par les dispositifs d’aide, ils montrent les disparités selon les territoires. Les Pays de la Loire investissent dans les Ehpad de leur côté. Quant aux Pasa, certains les font itinérants.

Leur santé et leur qualité de vie au travail (QVT) est indispensable à l’ambition d’une société inclusive.

Un nouvel observatoire dédié à la QVT des professionnels de santé et du médico-social vient d’être créé et devra rendre ses recommandations rapidement (pour 2019).

Ces professionnels doivent aussi se protéger des nuisibles (gale, cafards, punaises de lit) présents au domicile des personnes qu’ils aident. Cette question des nuisibles fait donc aussi partie de la QVT.

Pour une QVT inclusive, concrète, opérationnelle, positive et donc non nuisible !

Partager cet article