Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : mettre en place un programme de médiation animale en Ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 20/08/2018

0 commentaires

Législation, risque infectieux, choix de la structure…

De plus en plus nombreux, les projets de médiation animale en Ehpad ne cessent de faire leurs preuves : promotion de l’estime de soi, préservation des capacités restantes, apaisement, encouragement à communiquer, stimulation cognitive… des bénéfices irréfutables pour les personnes âgées fragilisées, et donc les professionnels qui prennent soin d’eux. Pionnier de la zoothérapie, le pédopsychiatre américain Boris Levinson résume ainsi l’intérêt de la médiation animale : « L’animal ne se nourrit pas d’attentes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils devraient être ».Conseils pour mettre en

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet