Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Approches non-médicamenteuses : EMDR et troubles cognitifs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 27/08/2018

0 commentaires

Résultats prometteurs pour une étude en Ehpad

Face aux troubles du comportement des résidents atteints de maladies neurodégénératives, la gérontopsychologue Anne-Julie Vaillant-Ciszewicz a recours à une approche inhabituelle, l’EMDR (eye movement desensitization and reprocessing, soit intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires en français), mais qui donne des résultats prometteurs. L’EMDR désigne une approche thérapeutique mise au point dans les années 1980 par l’Américaine Francine Shapiro.Développée à l’origine comme une thérapie du trouble de stress post-traumatique, son efficacité dans cette indication a été reconnue par l’Inserm, l’OMS et la Haute autorité de santé.L’EMDR

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet