Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Qu'en est-il du droit à être reconnu dans l'inconditionnel respect d'une vie digne et de qualité ?*

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 19/11/2018

0 commentaires

N’est-il pas paradoxal de refuser la moindre bienveillance à ceux qui ont mission de la mettre en oeuvre ?

Le 8 novembre 2018, Emmanuel Hirsch ouvrait la 11ème édition de notre colloque annuel approches non-médicamenteuses, par une réflexion sur l’engagement soignant. L’occasion d’annoncer sa volonté de lancer et soutenir une dynamique nationale autour des droits de l’Homme et des Ehpad, à l’occasion du 70 ème anniversaire de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen le 10 décembre 2018.Qualité de vie des uns et des autres ? Interrogeons-nous un instant à ce propos sur les conséquences d’évolutions qui bouleversent les pratiques professionnelles à travers des décisions essentiellement d’ordre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article