Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Répit : quel cadre pour le baluchonnage ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/12/2018

0 commentaires

Loi Essoc & bonnes pratiques

Votée en août dernier, la loi Essoc (loi pour un État au service d’une société de confiance) ouvre la possibilité de mettre en œuvre des formules de répit à domicile, en assouplissant le code du travail. Explications.Dans son article 53, la loi Essoc permet aux ESSMS, dont les « établissements et les services qui accueillent des personnes âgées ou qui leur apportent à domicile une assistance dans les actes quotidiens de la vie, des prestations de soins ou une aide à l’insertion sociale », d’intervenir à domicile pour une durée de 6 jours consécutifs au maximum.Les salariés doivent être volontaires, et ne pas effectuer plus de 94 jours de baluchonnage par période de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet