Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Domicile : un début d'année sous le signe de la colère

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/01/2019

0 commentaires

Difficulté des conditions de travail & faible revalorisation du tarif horaire

Pour le secteur de l’aide à domicile, cette nouvelle année débute sous le signe de la colère. Motifs de la grogne : les conditions de travail des professionnel(le)s, mais aussi l’augmentation des tarifs limitée pour 2019 à 1,42 % pour les services non habilités à l’aide sociale​.La Fédésap avait proposé un taux minimum de 2,45 % pour 2019, ce sera finalement 1,42 %. Soit 0,08 point de moins que l’augmentation du Smic.« Ce taux, qui ne s’applique qu’aux contrats signés avant le 31 décembre 2018, ne concerne que les prestations soumises à autorisation, réalisées en mode prestataire auprès des personnes âgées et en situation de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet